Jean-Marie LEDAN  Qui es-tu ?

Après avoir interviewé le 25 Octobre dernier Chris DARGUENCE en tant qu’entraîneur des Séniors du Rugby Club Cestas, Jean-Marie LEDAN m’a accordé un entretien d’une grosse trentaine de minute, au volant de sa voiture, lors de son retour au domicile.

Jean-Marie, qui es-tu et d’où viens - tu ? 

Agé de 34 ans, marié et père de 2 filles de 5 et 7 ans, je suis natif des environs de Brest. Je
réside à Blanquefort et je travaille en tant qu’acheteur dans le domaine des matériaux
composites.

J’ai démarré le rugby au club de Plouzané, proche du goulet de Brest, avant de partir jouer à
Vannes puis La Rochelle en Pro D2.
J’ai rejoint la région bordelaise en 2007 où j’ai joué à l’UBB, puis à Marmande et à Pays
Médoc en Fédéral 1 où j’ai connu Chris, avant de partir à St Médard.
J’ai rejoint le RCC à l’été 2017 pour jouer au poste de 3° ligne, en alternance à l’aile et au
centre comme N° 8

Quel est ton rôle au sein du RCC ?

En tant qu’Entraîneur/Joueur je suis chargé du huit de devant où je m’occupe des phases techniques comme les combinaisons en touche, les mouvements en mêlée et je partage avec Chris les liaisons entre avants et trois-quarts.
Sur le terrain la frontière entre le joueur et l’entraîneur est parfois difficile à ne pas franchir mais je m’efforce, dans les matchs, d’être joueur à 100 %, ce qui m’a couté un match de suspension, purgé contre Labouheyre après avoir pris un carton jaune contre Pays Médoc et un second à Villeneuve sur Lot.
Compte tenu de ma taille et de mon poids mon avenir m’oriente vers la seconde ligne en alternance avec celui de 3° ligne centre.

A tes yeux quelles sont les caractéristiques de l’équipe 1 du RCC  et plus particulièrement celles du pack ?

C’est une équipe qui aime jouer, qui est très volontaire et surtout qui a envie d’apprendre en matière technique.
Pour les avants, comme nous ne sommes pas dans les packs lourds de la poule, ils sont obligés de faire la différence par la vélocité, la technique et la précision.
Le RCC possède des joueurs fougueux et donc avec le défaut de leur qualité, ils ne sont pas toujours très concentrés, certains au fort caractère explosent parfois, mais sont toujours respectueux de l’esprit d’équipe.
Je n’ai autour de moi " que des bons mecs ".

Comment vois-tu le match du 11 Novembre à Biscarrosse ?

En début de saison on avait enterré trop vite les Biscarrossais après leur hémorragie de départs du club, mais ils ont su trouver de bons remplaçants. C’est une équipe de valeur, au fort engagement, qui occupe la 3° place avec 17 points pour 3 victoires et un partage des points, 2 bonus offensifs et 1 défensif, en outre ils sont invaincus à domicile cette saison.
De notre côté nous sommes 7° avec 9 points pour 1 victoire et 5 défaites, même si nous avons obtenu 4 bonus défensifs face aux co-leaders de la poule, 27-32 pour le Pays Médoc Rugby, un club que j’ai bien connu, et 8-11 contre Labouheyre.  Sachant que sur ce dernier match, l’essai des Landais semble entaché d’un pied en touche non signalé par l’arbitre, la victoire nous a échappé de peu.
Même si nous avons eu beaucoup de blessures en même temps, le RCC possède un bel effectif, avec un collectif de qualité où les joueurs " estampillés B " savent se montrer à la hauteur quand on fait appel à eux.
Nous irons à Biscarrosse confiants pour gagner le match, le temps maussade annoncé devrait niveler les niveaux.
Il faudra absolument faire le moins de fautes possible, sans se mettre l’arbitre à dos et rester à 15 tout au long du match pour défendre à mort, tout en saisissant les chances de contre-attaques grâce à notre belle cavalerie.

Dernière question : Jean-Marie as-tu d’autres passions dans la vie ?

Oui Guy, tous les sports m’intéressent et toi qui nous arrive du foot, saches que j’ai toujours rêvé de jouer au ballon rond, mais les circonstances m’ont orienté vers le monde de l’ovalie.
Avec mon épouse nous faisons de la boxe à Blanquefort pour nous détendre.
Je me défoule dans le " Sambo ", un art martial et sport de combat, créé dans les années 30 en Russie et pratiqué par Poutine. Ce sport mélange la boxe où les percussions pieds-poings sont autorisées, avec la lutte et le combat au sol.

J’adorerai aussi jouer au handball mais je dois faire face à quelques soucis de " carcasse " !

Et pour conclure, comme je le dis régulièrement à mes joueurs, mes priorités sont avant tout, la Famille et le Travail, le Sport venant après.

Merci Jean-Marie pour le temps que tu m’as consacré sans quitter ton volant. Pour ma prochaine interview j’irai à la rencontre de Cécilia Saubusse  qui gère votre préparation physique.

L’ARIÉ….JOIE vous souhaite une pleine réussite du côté des Grands Lacs    pour améliorer votre classement, sachant que le 18 Novembre vous recevez les Lot et Garonnais de LE QUEYRAN, classés 5° à 7 points.