L’École de Rugby du R.C. Cestadais

Les M6 avec Pierre-Louis MAURA

Pour sa 10° interview et son 5° reportage sur l’École de Rugby, le chroniqueur ARIÉ….JOIE après les moins de 8 ans, les moins de 10 ans, et les moins de 12 ans, vous propose de faire connaissance avec le duo d’Éducateurs des moins de 6 ans, Pierre-Louis MAURA et Daniel SAROTE.


1- Pierre-Louis qui es-tu et d’où viens-tu ?
Palois d’origine j’ai d’abord gouté au ski, du côté de La Mongie, où en tant qu’étudiant je fus moniteur de ski.
Marié, j’ai 56 ans, une fille de 25 ans et un fils Antoine de 22 ans, titulaire en équipe 1ère du RCC, mais aussi éducateur chez les Gravillons de M 14. Attiré par le rugby dès l’âge de 5 ans c’est lui qui m’a conduit au Bouzet où en 2003/2004, quand il était chez les M9, de papa accompagnateur je suis devenu Éducateur en passant mon diplôme d’encadrement de 1er niveau en 2005.

2- Comment vous répartissez-vous les rôles avec Daniel SAROTE ?
Daniel nous a rejoint la saison passée, comme pur bénévole sans attache familiale au club. Il a passé son diplôme et il me seconde pleinement, nous avons une vision identique dans les choix pour enseigner la pratique du rugby.
Cette catégorie des très jeunes nécessite un investissement humain très important entre le rôle de " papa poule " et celui d’enseignant.
Nous sommes aidés en fonction des besoins par 2 papas accompagnateurs, Thomas LOPEZ et Damien COSTESÈQUE.


3- Comment fonctionnez-vous avec ce groupe des tous petits ?
Nous avons un effectif de 11 licenciés garçons, plus 2 filles.
Cela fait 3 ans que je me dévoue chez les moins de 6 ans, où avec Daniel on se complète bien, avec pour objectif prioritaire " enseigner le rugby ". Je dois dire qu’au sein de l’EDR tous les éducateurs ont cette priorité, ils croient et vivent le rugby.
Nous faisons des entraînements qui durent entre 1 h et 1 h 30 en insistant sur :
-Les différents aspects de la vie communautaire.
-La pratique du jeu : dégrossissage et apprentissage des règles, aspect sécuritaire des gestes et approche progressive sur le contact.
Pour rendre la formation plus attirante nous faisons des exercices ludiques et graduels en difficulté, en utilisant des objets comme les sacs de placage plastiques et en insistant sur la notion de vitesse des échanges.
Il faut être conscient que les enfants ne passant qu’une année dans cette catégorie, leur progression est lente. Nous les préparons à la vie de groupe pour leur montée chez les M8 avec un leitmotiv d’enseignement du "tous ensemble et tout ensemble".
A cet âge là les enfants sont de vrais "buvards", aussi nous leur imprégnons la marque du rugby moderne, produire du beau jeu, aller vite en privilégiant l’adresse et la précision dans la transmission du ballon.
Pour améliorer nos informations nous communiquons par mail au moyen de "doodle" pour organiser les auberges espagnoles entr’autres.


4- Comment vois-tu l’évolution des effectifs dans cette catégorie ?
Stéphane lors de ma première interview m’a indiqué avoir un objectif de dépasser les 100 licenciés la saison prochaine, souhaitons que les moins de 6 ans passent le cap des 20.
Oui tu as raison Guy, le RCC a la chance de voir ses effectifs à la hausse là où d’autres les subissent à la baisse.


5- Comment se déroule l’animation de la saison ?
Le Comité organise 3 ou 4 plateaux où nous rencontrons les équipes des clubs voisins mais la difficulté réside dans le fait que les conditions techniques de jeu changent régulièrement, les enfants ayant du mal à s’y adapter. Par contre l’ambiance est toujours très agréable et festive avec les parents accompagnateurs.
Cette année nous participerons, avec les M8, pour la première fois au tournoi Playmobil se déroulant à Floirac le Samedi 18/5 avec la participation de plus de 1 500 enfants venant de 45 départements.


6- Quels sont tes souhaits et ambitions pour l’avenir ?
Nathalie a dû t’indiquer qu’elle quittait la catégorie M12 et donc je vais la remplacer en tandem avec mon fils Antoine qui va quitter les M14.
Voilà un beau duo avec un père technicien et un fils joueur, "les Maura and Co" !
Au RC Cestadais, l’esprit club est extraordinaire, la mise en place par Nathalie du Rugby à 5 apporte un côté très fédérateur et développe cet esprit rugby du "petit village gaulois".
D’autre part j’aimerais que nous puissions développer un meilleur relais avec les écoles et le collège, mais depuis quelques années " l’esprit sportif " à l’école ne semble pas être la priorité !


7- Pierre-Louis as-tu d’autres passions dans la vie ?
Outre ma passion pour le monde de l’ovalie, je pratique toujours le ski et la randonnée en montagne au sein du SAGC.

Ah oui je connais bien Gérard Lahourcade avec qui j’ai fait un circuit au Guatemala, sa femme Josiane est originaire de l’Ariège comme moi.

J’ai aussi pratiqué le volley jusqu’en N3 et l’athlétisme.
Je fais partie de l’organisation du DÉCASTAR de Talence et j’ai eu plaisir, en septembre dernier, d’assister à l’exploit historique de Kévin Meyer battant le record du monde du décathlon avec 9 126 points, record détenu par l’Américain Asthon Eaton avec 9045 points.

Merci Pierre-Louis pour ton agréable compagnie, avec un homme au verbe facile, qui a la passion sport rivée au corps.
Si Daniel est libre peux-tu lui dire de passer me voir.

8- Daniel SAROTE pouvons-nous faire connaissance ?
Comme mon nom l’indique je suis sudiste comme toi avec des grands-parents originaires de l’Ariège et de Toulouse. Je réside à Cestas-Réjouit, j’ai 64 ans, je suis marié et j’ai 2 grandes filles qui pratiquent l’athlétisme.

9- Comment es-tu arrivé au R.C.Cestadais ?
Je suis retraité depuis 2018 et comme on dit, j’ai vu de la lumière et je suis rentré, en offrant mes services. C’est ma 2° saison avec les tous petits.
La saison précédente avec l’instauration des nouveaux rythmes scolaires on a perdu la moitié des effectifs, tant chez les parents accompagnateurs que chez les enfants.
Cette année les rythmes scolaires ont retrouvé leur organisation passée. En fin de saison nous organisons les " Rugby Days " et comme notre École de Rugby possède une très bonne image vis-à-vis des parents nous espérons faire un bon recrutement dès l’âge de 5 ans pour augmenter nos effectifs.
Je suis en osmose parfaite avec Pierre-Louis qui m’accorde toute sa confiance. Je me situe sur la frontière entre l’Éducateur, les Parents et les Enfants. La formation diplômante que j’ai effectuée m’a apporté  le label technique et permis de beaux échanges.
Je me sens très bien au sein du RCC et malgré le départ de Pierre-Louis vers les M12 je vais rempiler chez les M6.


Merci Daniel pour ta complicité et pleine réussite pour ta 3° année de bail chez les tous petits.
Le chroniqueur ARIÉ….JOIE publiera pour la fin de la saison son interview sur les éducateurs des M 14, Gérard CHIRAC et Antoine MAURA, mais aussi celle du Référent technique Yannick LOTODÉ.

Si les dirigeants, après leur Assemblée Générale du 23 mai, lui renouvellent leur confiance, l’ARIÉ….JOIE aura plaisir de mener de nouvelles interviews à l’inter-saison pour vous informer des orientations de ce club aux qualités Pédagogiques et Conviviales fort enrichissantes.

Guy l’ARIÉ….JOIE




Retrouvez les interviews précèdentes:
-C. Darguence
-JM Ledan
-C. Saubusse
-Les co-Présidents

-Franck & Thierry
-Stéphane & Paul
-Les M8
-Les M10
-Les M12